Réserver une voie sur l’A1 aux bus et aux taxis. Une extension à l’A6 et à d’autres autoroutes permettant l’entrée dans la capitale, voire dans les autres grandes agglomérations, doit être étudiée.

1.2.2.2. Les gares et aéroports doivent être réaménagés pour faciliter la dépose et la prise en charge des clients

L’accès aux gares doit être modernisé pour que les taxis puissent prendre rapidement en charge leurs clients. L’aménagement de ces espaces est du ressort de la SNCF pour son foncier (en surface et souterrain) et des municipalités. Les accès à plusieurs grandes gares parisiennes posent des difficultés reconnues par l’ensemble des acteurs. L’accès et la prise en charge des clients dans les gares du Nord et de Lyon sont particulièrement laborieux. Ces aménagements défaillants entraînent une congestion des voies d’accès par des taxis en attente de chargement et d’interminables files d’attente pour les usagers. Une réflexion d’ampleur est nécessaire et doit intervenir rapidement pour améliorer ces accès. Le stationnement des taxis et des VTC réservés est lui aussi défaillant.

La qualité de l’accueil des passagers, notamment internationaux, arrivant à Paris en est amoindrie, ce qui nuit à l’attractivité de la capitale. Par ailleurs, si la création de la base arrière à l’aéroport de Roissy, qui permet aux taxis d’attendre avant d’être envoyés vers les différents terminaux, représente une avancée, l’organisation reste insatisfaisante selon les professionnels. Des aménagements pourraient être prévus, en lien avec Aéroports de Paris (ADP).