L’actualité parisienne vu par un taxi !

La nouvelle comédie de la troupe des Faux British

Le gros diamant du Prince Ludwig, Comédie – Le Palace

 

Après le succès de la pièce « Les Faux British », la même équipe revient nous divertir dans cette nouvelle comédie pleine de surprises, de suspens, de fous rires et de quiproquos.

Les décors sont dignes des plus grands spectacles, avec une mise en scène audacieuse et punchy. Vous ne vous ennuierez pas un instant et sortirez avec le sourire aux lèvres.

La pièce a été récompensée aux Molières 2018 par une récompense dans la catégorie Comédie.

Véro

 

J’aime
Les décors

J’aime pas
L’entrée dans l’intrigue un peu lente

 

,

Idée brunch pour ce dernier long week-end de Mai :

Nous avons testé le Spoon au Palais Brogniart, dans un lieu emblématique : la Bourse de Paris.

 

Dans ce lieu atypique, Monsieur Ducasse nous invite à découvrir de délicieuses saveurs « Cuisine du monde ». Sur le côté de la Bourse, nous sommes accueillis dans un décor zen et travaillé, par un présentoir varié de viennoiseries, gâteaux (cheese-cake, tartes, brioche danoise au citron, corne de gazelle, pasteis de nata…), fruits et jus qui nous met l’eau à la bouche et un personnel au petits soins. La formule Buffet pour l’entrée et le dessert avec un plat au choix et un service de boissons chaudes change un peu des formules habituelles.

 

J’aime : le Buffet sucré / salé très varié.

la caïpirinha au Sauvignon, subtile et légère.

 

J’aime moins : la « petite » portion du plat, toutefois très facile à compenser par les

propositions du Buffet et peut-être nécessaire à l’appréciation de

l’ensemble des entrées et desserts.

 

Budget : la qualité a un prix : 45 euros par personne.

 

Véro

 

 

,

The art of the brick : DC Super Heroes

The art of the brick : DC Super Heroes par Nathan Sawaya, Exposition – La Villette (Paris)

 

Après un premier volet qui nous avait émerveillé par ses prouesses de construction et les reproductions de grandes œuvres d’art, nous voici transportés dans l’univers des DC Comics (Superman, Batman, Wonder Woman et autre Flash and co).

Le sujet du Bien et du Mal nous amène à la découverte ou à la redécouverte de ces héros méchants ou gentils qui nous font rêver. En évoluant le long de l’exposition, Nathan Sawaya nous propose de nous questionner sur nos héros et notre place dans le monde, nous simples mortels sans super pouvoirs.

J’aime : la Batcave

J’aime moins : le côté t-shirts Merchandising pas assez varié

Véro